riva.blog4ever.com

riva.blog4ever.com

ChampionnatFrance2008

J'ai participé en 2008 au championnat de France de Modélisme naval organisé par le club de MODELISME de MONTAIGU en Vendée, ou j'ai présenté l'Aquarama Spécial.

Il faut souligner l'excellent accueil et la compétence des membres de ce club dans la réalisation de cette compétition.

 

 

Inscrit en catégorie C2 ( épreuve statique où seul le bateau est noté),j'ai obtenu une médaille d'argent.

En catégorie F2C ( épreuve statique  et de navigation où le bateau est noté,mais également le pilote),je n'ai pas vraiment pu m'exprimer avec une motorisation thermique trop contraignante dans ce type de parcours...

 

Voici le shéma du parcours avec une distance entre 1 et 4 de l'ordre de 30 m et un écartement entre les portes de 90 cm, boués de 10 cm de diamètre comprises:

 

Lors de ce championnat, il y a eu polémique sur la motorisation de mon modèle qui, pour certains,n'était pas autorisée !
A ce genre de personnages, je renverrais au règlement en vigueur ... qui dit :

8.1 Propulsion des modèles et moyens de propulsion:

(1) La propulsion d'un modèle des groupes F2, F4, F-DS et F-NSS doit correspondre au type de propulsion du modèle original.Sont exclus de cette règle les modèles des classes F6 / F7.

Si quelqu'un devait pouvoir contester ce jour là, c'est bien moi ainsi qu'un autre modéliste ayant présenté un cuirassé propulsé comme le vrai par un moteur à vapeur.

Ces deux modèles étaient les seuls à correspondre avec le règlement,tous les autres étant en propulsion électrique...
 
Mais il y a eu plus désagréable encore puisque certains juges de la Fédération Française de Modélisme Naval, ont douté de ma capacité à réaliser tout l'accastillage sur mon modèle. Bien entendu, ces gens là n'ayant pas eu l'idée de venir s'en expliquer de vive voix au moment du jugement de mon bateau ou avant la fin du championnat cela m'a enlevé toute perspective de mise au point avec ces mauvais esprits !

Des jalousies se développent en particulier quand un nouveau venu vient participer pour la première fois à ce genre de compétition surtout lorsqu'il arrive à se placer devant certains habitués. C'est mon cas !

Pour preuve, voici les commentaires d'un soit disant "rédacteur en chef" d'une revue que je ne nommerai pas pour éviter de lui faire de la publicité. 

Ce sinistre individu qui exerce également à la FFMN est lui même compétiteur en championnat.
C'est ce qu'on appelle être "juge et partie"...
Voici la copie de son "torchon" ( surligné en jaune ) où vous pourrez vous faire une idée de son appréciation vaseuse ! Il a été incapable d'apprécier le fait que pour la première fois un concurent se présentait avec un moteur thermique !

 

 

Voici donc, les bateaux, présentés en catégorie C2 ( statique )ayant reçu une médaille :

 

médaille d'or avec 98 points/100 !

toujours l'or avec 95 points,

 

l'argent pour les modèles suivants, avec 95 points pour celui çi,

92,67 points pour ce remorqueur et sa propulsion étonnante,

92,33 points pour ce croiseur équipé d'une machine à vapeur, comme le vrai !

 

91,67 points pour l'Aquarama,

90 points à ce remorqueur,

90 points pour ce bateau pilote,

médaille de bronze avec 86,67  points pour ce bateau à roues à aubes,

 

Suite à cette compétition, j'ai prévu de remplacer le moteur thermique et sa boite de transfert par deux moteurs électriques afin de ne pas être pénalisé sur le parcours de navigation.

En effet, la motorisation thermique provoque, au moment de l'inversion de marche,un temps de réaction important qui, lors de conditions météo venteuse, entraîne une dérive de la maquette qui ne se trouve plus dans l'axe de la porte à franchir en marche arrière et oblige à manoeuvrer à nouveau en avant pour se ré aligner...

Bien entendu, ce genre de situation n'est pas très confortable d'autant plus que nous retrouvons le même phénomène lors de l'arrivée au ponton, où des manoeuvres sont nécessaires pour éviter un "toucher" des bords du quai, ce qui sera pénalisé.

Le montage de moteurs électriques même s'il n'empêche pas les effets pernicieux du vent, donne la possibilité d'inverser instantanément le sens de marche en ayant un temps de réponse pratiquement nul.

J'ai donc monté deux moteurs électriques 700 BB turbo, alimentés par deux batteries de 12 volts en 12 ampères. 

Ces moteurs ont une consommation au régime maximum de 12,5 ampères et sont asservis par deux variateurs électroniques de 50 ampères.

Restent à faire des essais pour voir le comportement de cette configuration...

Les essais ont été réalisés avec ces moteurs électriques. La souplesse est au rendez-vous, le passage en marche arrière est instantané.

De plus le fait d'avoir les deux moteurs autonomes permet, en mettant l'un en marche arrière et l'autre en marche avant, de faire pivoter plus aisément la maquette que s'ils étaient couplés et que seul les safrans assuraient cette action.

                           -----

Il n'y aura plus de championnat en ce qui me concerne.
En effet, vu la mentalité développée par certains membres de la FFMN, que j'ai eu l'occasion de côtoyer sur divers forums, je pense qu'ils ne méritent pas d'avoir à juger une maquette dont ils ne savent même pas reconnaître les qualités, encore moins les défauts ! Ainsi, ils n'auront plus à se poser la question de savoir si la motorisation est conforme, si l'accastillage a été réalisé ou non par mes soins, si je suis dans la bonne catégorie, etc...

 

Pour finir, un commentaire qui me va droit au coeur, relevé dans le site

//clubsam.oldiblog.com/?page=liens:

 " RIVA AQUARAMA : Le bateau des stars des années 60, la croisette, BB, St Tropez…..et la Riviera.

Vous trouverez sur ce site La Star des modèles réduits de Riva réalisé de toutes pièces par un fou passionné à l'échelle 1/5ème . Michel a consacré 10 ans de ses loisirs à la réalisation de cette merveille et vous présente toutes les étapes de sa construction. Pour les fanas, à voir absolument, son reportage sur les journées Riva….récompense bien méritée et certainement plus importante pour lui que son podium aux derniers championnats de France.."

Il est vrai que ces journées Riva ont été pour moi bien plus importantes que ce championnat de France... Excellente analyse du rédacteur !  Tellement vrai que j'ai refusé d'aller représenter la France aux championnats d'Europe 2011 à la Spézia, en Italie !

 

 

--------
fi
n de page
--------

 

350

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



22/08/2009

Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser